Aliments gras et sucrés Articles

L’Huile de Palme

Huile de palme

Article mis à jour : 07/11/2017

L’huile de palme est utilisée dans l’agroalimentaire (80%), les cosmétiques (19%) et dans les Bio carburants (1%). Son très faible coût de production, sa capacité à conserver les aliments et à les rendre moelleux font de ce produit l’élément phare des industriels.

L’huile de palme devrait plutôt porter le nom de “graisse de palme” car elle est dure à température ambiante à cause de sa richesse en acides gras saturés (qui est bien supérieure à celle des graisses animales comme le beurre, par exemple).

On en trouve dans une grande diversité de produits tels que les biscuits, confiseries, pains industriels, barres chocolatées, céréales, margarine, crème glacée etc. (mais aussi dans certains savons, parfums, cosmétiques…).

Comme les gras trans, les gras saturés font également augmenter le mauvais cholestérol. Ainsi rajouter du gras (ici huile de palme) dans une alimentation déjà très riche en gras saturés est mauvais pour la santé.

Préférez plutôt les gras polyinsaturés (oméga 3, par exemple) qui améliorent la tension artérielle, réduisent l’accumulation de plaques et font surtout baisser le taux de mauvais cholestérol.

Plus concrètement, les aliments de la famille des polyinsaturés sont certains poissons (saumon, truite, hareng, sardine …), l’huile de lin, les graines de lin moulues…

Il est bien sur conseillé de limiter la consommation de gras trans et saturée en privilégiant les gras monoinsaturés et polyinsaturés pour votre santé de manière générale et plus particulièrement pour votre cœur.

Non seulement mauvais pour la santé, l’huile de palme est également un désastre écologique :

En effet pour répondre à une demande croissante (première huile végétale consommée au monde), les plantations de palmiers à huile (Elaeis guineensis) remplacent peu à peu les forêts du sud-est asiatique et celle de l’Afrique centrale. Cette déforestation ravage toute la bio diversité présente dans les forets tropicales et menace un nombre considérable d’espèces animales et végétales au profit d’une monoculture.  Ce désastre se fait par le feu et cause également un rejet très important de CO2 dans l’atmosphère (l’Indonésie est devenu le troisième producteur de CO2 de la terre à cause des feux de forêts).

Déforestation en Indonésie - Palmiers à huile

Les ravages de la déforestation, ici à Kalimantan en 2014, dans la concession de Karya Makmur Amadi déboisée pour l’aménagement d’une plantation de palmiers à huile. (Crédits: BAY ISMOYO /AFP)

Toutes les 10 secondes, une superficie de forêt équivalente à un terrain de football disparaît en Indonésie. L’extension des plantations de palmiers à huile en est, de loin, la première cause. En Europe, l’huile de palme est devenue, en quelques années, indispensable à la fabrication de nombreux produits de consommation courante.” source : www.amisdelaterre.org

L’ouvrage “Le scandale des singes pour l’huile” publié par les Amis de la Terre affirme que sans une intervention urgente, le commerce de l’huile de palme causerait l’extinction des seuls grands singes d’Asie d’ici 12 ans !

Cette huile végétale se trouve dans un produit sur 10 dans nos supermarchés selon une étude récente.

Notons tout de même le geste du groupe Casino qui retire l’huile de palme de l’ensemble de ces produits de marque Casino suite à une nouvelle polémique en France sur l’huile de palme.

Tout n’est pas parfait car les produits de la marque Casino contiennent vraisemblablement des OGM, additifs alimentaires et résidus de pesticides. Cela reste tout de même une initiative qui mérite d’être encouragée.

Une vidéo sur l’impact de l’huile de palme sur la déforestation :

41 commentaires

Réagir