Lexique

Toxines Paralysantes (PSP)

PSP - Toxines paralysantes

Les coquillages filtreurs, notamment les moules, les huîtres et les pectinidés (coquilles St Jacques, pétoncles…), peuvent accumuler dans leur organisme des toxines produites par des micro-algues. Ces toxines peuvent par exemple se développer dans les micro-algues en cas d’ensoleillement important : l’augmentation de la température de l’eau et la lumière sont en effet des facteurs de croissance.

Lorsqu’ils sont contaminés par les toxines de ces algues, ces coquillages deviennent toxiques pour l’homme, du fait de leur action potentiellement paralysante. Ces toxines paralysantes sont également appelées PSP qui vient de l’anglais : “Paralytic Shellfish Poisoning“.

Elles provoquent rapidement après l’ingestion de coquillages contaminés une paresthésie (trouble du sens du toucher, regroupant plusieurs symptômes : fourmillements, picotements, engourdissements, etc.) brutale (en 5 à 30 min) des lèvres, du visage, des bras puis des jambes. Des cas graves sont signalés avec une incoordination motrice, de l’incohérence, et un risque de décès par paralysie respiratoire. Cette intoxication n’est pas contagieuse.

Les normes retenues sont de 800 µg/kg pour la saxitoxine.

En cas d’ingestion de coquillages contaminés, consultez votre médecin traitant ou le centre antipoison le plus proche de chez vous.

Réagir