Actualité Année 2010 Boissons Décembre

Four Loko : la boisson énergisante alcoolisée

Four Loko, de la marque Phusion Projects, est une boisson énergisante commercialisée aux États-Unis et fait en ce moment beaucoup parler d’elle. Le nom « Four » (qui signifie quatre en français) vient de ses quatre ingrédients principaux qui sont : la caféine, la taurine, le guarana et l’alcool.

Cette boisson est aussi appelée « blackout dans une canette » ou encore « cocaïne liquide » tellement ses effets sont dévastateurs ! Les canettes Four Loko ont une contenance de presque 700ml chacune, soit presque 3 canettes de Red Bull. Une seule canette contient autant de caféine que 2 grandes tasses de café et avec ses 12° autant d’alcool que 3 bouteilles de bière !

Les jeunes sont la cible

Avec ses couleurs vives et attrayantes la boisson Four Loko cible clairement les adolescents et étudiants. Cette boisson est déclinée en de multiples saveurs : citron, fruits rouges, orange, pêche, etc. Le goût est cependant, d’après certains témoignages, horrible car ressemble à « des médicaments mixés avec de la bière daubée épongée du sol d’un bar ». Cela ne freine pas les jeunes qui se jettent littéralement dessus. Autre argument marketing, une canette Four Loko est deux fois moins chère qu’une canette de boisson énergisante classique. C’est une aubaine pour tous les ados et étudiants qui n’ont pas d’argent.

Image de Drinkfour.com

Des risques bien réels

Dans un précédent dossier sur les boissons énergisantes (consultable ici), nous avons vu les risques pour la santé des boissons énergisantes seules et accompagnées d’alcool. Rappelons que la boisson énergisante masque les signes de l’alcool. La personne n’aura donc pas conscience de son ébriété et continuera de boire, s’exposant ainsi à d’énormes risques d’accidents en tous genres.

Qu’en dit le gouvernement ?

Après au moins un décès et un nombre alarmant de jeunes ayant fait des comas éthyliques, de multiples universités ainsi que deux états du pays, l’Oklahoma et le Michigan, ont définitivement banni cette boisson de la vente. Pour information, avec sa politique plus stricte sur l’alcool, l’Utah est le seul état à ne jamais avoir commercialisé cette boisson.

Le 17 novembre, la FDA (Food and Drug Administration) a déclaré que « la combinaison de caféine et d’alcool pose de toute évidence un problème de santé publique ». Toutes les boissons énergisantes alcoolisées comprenant de la caféine, du guarana et de la taurine ont été retirées des étalages. Cette mesure n’a pas empêché un bon nombre de personnes d’acheter d’énormes stocks de Four Loko, juste avant l’interdiction, pour les revendre ensuite illégalement sur Internet.

L’interdiction a même propulsé les ventes de la boisson car les médias en parlent presque quotidiennement. La popularité de cette boisson se ressent jusqu’au clip à l’effigie de la boisson sur YouTube qui a été visionné plus de 1,6 millions de fois. Les vidéos de consommateurs buvant un maximum de canettes en un minimum de temps se bousculent sur ce même site.

Le point de vue de la marque

Phusion Projects se défend, sur son site Internet, en affirmant que boire une canette de Four Loko n’est pas différent « d’un café après un repas accompagné de 2 verres de vin ». Une rubrique « Consommer responsable » fait également bonne figure sur le site.

La boisson se couvre avec des mentions « peut causer des problèmes de santé », « déconseillé aux femmes enceintes », etc. Une carte d’identité est également demandée à l’achat de cette boisson alcoolisée (il faut avoir aux États-Unis plus de 21 ans pour en consommer). Tout ceci n’empêche pas les mineurs d’en consommer jusqu’à ce qu’ils en soient malades.

À en suivre les actualités outre-Atlantique, cette boisson est en plein cœur d’un virulent débat. À moins qu’une nouvelle loi n’interdise complètement ce type de boissons, la marque a encore de beaux jours devant elle.

Voici un reportage sur Four Loko (anglais) :

Réagir