Actualité Année 2012 Août Rappels

Saucisson de cheval aux morceaux de métal

Du saucisson de cheval de la marque SNVC et NEW VEPELI dont l’objet d’un rappel suite à la découverte de la présence de morceaux de métal.

Les saucissons ont été commercialisés depuis mi-juillet dans différentes enseignes de distribution (au rayon libre service et au rayon traditionnel), dans les magasins de vente au détail et dans les boucheries.

Les produits de la marque SNVC portent les références suivantes :

  • N° lot : 121980034, 121980029, 122050015, 122050016
  • DLC : quelle que soit la DLC jusqu’au 19/08
  • N° agrément : FR 27 656 01 CE

Les produits de la marque NEW VEPELI portent les références suivantes :

  • N° lots : 5513, 5681
  • DLC : quelle que soit la DLC
  • N° d’agrément : B 1030 EG

Les personnes ayant acheté ces produits sont invitées à les détruire ou à les rapporter au lieu de vente pour un remboursement.

Article similaire :

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
LeygueMinnielaurencem9 Recent comment authors
  Notification  
Me notifier des
laurencem9
Invité
laurencem9

Bonjour,

Je viens de découvrir ce site et constate la quantité d’articles alarmistes.

Pourquoi ne pas publier plus d’articles sur comment bien consommer au lieu d’insister uniquement sur le danger de certains produits?

Je trouve ce site trop inquiétant et n’y retournerai pas car il ne propose pas d’alternatives.

Minnie
Invité
Minnie

Je trouve au contraire très bien ce site qui INFORME des dangers de l’alimentation. Pourquoi proposer des alternatives ? A part faire soi même son potager, sa propre viande, ses propres poissons, que voulez-vous comme solution?
Il est important d’avoir un site comme celui-ci qui informe et qui prévient.

 » Mieux vaut prévenir que guérir « . J’aime être prévenue, je reviendrai.

Leygue
Invité
Leygue

Bravo pour les infos
Tout ceci est bien consternant.
Je vais faire connaître votre site
Vraiment bravo pour cette œuvre de salubrité publique, c’est bien le cas de le dire

Roland leygue