Films - Documentaires Vidéos

Enquête : Aluminium, notre poison quotidien

Des viennoiseries en passant par les plats préparés, les dentifrices ou les déodorants, l’aluminium a envahi notre quotidien. Tantôt utilisé comme conservateur, antiagglomérant, blanchisseur ou encore comme colorant, ce métal est pourtant très toxique pour la santé.

Cette neurotoxine multiplierait par deux les risques d’Alzheimer et les chercheurs découvrent peu à peu qu’il provoque d’autres maladies graves. L’hydroxyde d’aluminium présent dans les vaccins provoque chez certains une maladie grave : la myofasciite à macrophages. Face à ce constat, l’Autorité européenne de sécurité des aliments s’était empressée de tirer la sonnette d’alarme en demandant aux citoyens de ne pas absorber plus d’un milligramme d’aluminium par semaine.

Mais comment éviter la surdose ? Il est aujourd’hui très difficile de savoir les quantités que nous ingérons tous les jours car les fabricants n’indiquent pas la concentration d’aluminium sur leurs produits.

Dans ce reportage, le docteur Pierre Souvet, président de l’Association Santé Environnement France (ASEF) s’inquiète : “alerter les populations sur la toxicité de l’aluminium me paraît important. C’est un produit inutile. (…) Il n’apporte rien à l’organisme, si ce n’est des ennuis.” explique-t-il.

Le professeur Romain K. Gherardi, neuropathologiste à l’hôpital universitaire de Créteil explique que “sur les métaux, on a des histoires qui se répètent. Ce qui est arrivé pour le plomb, le mercure et l’amiante arrivera aussi pour l’aluminium.”

7 commentaires

Réagir