Actualité Année 2010 Décembre

La viande et le lait cloné seraient innofensifs ?

Selon l’organisme ACNFP qui conseille le gouvernement britannique sur les questions alimentaires, les produits issus de vaches clonées «ne sont pas susceptibles de présenter des risques à la consommation». Le directeur de l’agence de sécurité alimentaire britannique FSA (Food Standards Agency), A. Wadge, a déclaré qu’aucune trace de toxines, d’allergies et d’effets secondaires ne sont à signaler. Le comité a tout de même affirmé que des recherches complémentaires devaient être effectuées.

Aux États-Unis la vente de ses produits est, depuis 2008, autorisé mais provoque en Europe un débat très vif sur le sujet. Le débat a surtout commencé lorsque le quotidien International Herald Tribune a révélé que des producteurs européens ont commencé à produire des bovins clonés en profitant d’un flou juridique. Un éleveur britannique anonyme a affirmé vendre du lait de vache clonée (et des embryons pour le Canada). Les britanniques ont en effet déjà consommé de la viande ou du lait cloné à leur insu. Ceci provoque la colère de l’opinion publique et des associations qui s’inquiètent d’une possible dérive. La majorité de la communauté agricole britannique pense que le clonage est juste une méthode de reproduction moderne comme le serait l’insémination artificielle.

Les députés européens ont demandé à la Commission Européenne d’interdire ces produits issus d’animaux clonés, mais certains pays comme la Grande-Bretagne sont beaucoup plus ouverts sur la question. Courant du mois, la FSA déterminera la position du pays en vue à une négociation européenne sur le sujet. Nous vous tiendrons au courant des évènements…

Quel est votre avis sur la question ? Consommeriez-vous des produits issus d’animaux clonés ?

Réagir