Aliments gras et sucrés Articles

Du Nutella aux OGM ?

Après avoir vu que le Nutella est composé de 60% de sucre et d’huile de palme et qu’il contient le phtalate le plus dangereux, la fameuse pâte à tartiner contiendrait probablement des OGM.

Selon la règlementation européenne les aliments qui contiennent plus de 0.9% d’OGM doivent le mentionner sur l’étiquette. En revanche il faut savoir que les industriels ne sont pas obligés de mentionner sur l’emballage “présence d’OGM” par exemple, lorsque les produits sont issus d’animaux nourris aux OGM. Cette lacune permet aux OGM de se retrouver dans nos assiettes à notre insu alors que la plupart des consommateurs sont contre ! Les français sont 78% a vouloir interdire temporairement les OGM afin d’évaluer précisément leurs impacts sanitaires et environnementaux, ce qui explique bien pourquoi les industriels ne s’empressent pas pour le noter quand c’est le cas sur les emballages de leurs produits.

Greenpeace a mené son enquête afin de mieux pouvoir informer les consommateurs sur la présence ou non d’OGM dans les aliments.

Il a ainsi réparti les aliments en 3 catégories :

Vert : le fabricant garantit ne pas utiliser de produits animaux ou issus d’animaux nourris aux OGM.

Orange : le fabricant affirme avoir entamé une démarche pour exclure les OGM de l’alimentation animale, mais ne peut pas encore garantir qu’il n’en utilise plus du tout.

Rouge : le fabricant ne certifie pas que les produits animaux ou issus d’animaux, utilisés dans la fabrication de ses produits, proviennent de bêtes nourries sans OGM. Les entreprises qui ne nous ont pas répondu sont également classées ici.

Image extraite du guide des produits avec ou sans OGM de Greenpeace

Comme vous le voyez le Nutella est dans la 3ème catégorie.

Voici à présent ce que l’on peut trouver sur le site de Ferrero :

Ferrero s’est engagé publiquement à ne pas utiliser d’OGM. Non pas parce que les OGM sont dangereux, ceux présents sur le marché ayant fait l’objet de procédures d’autorisation officielles qui ont reconnu leur innocuité, mais parce que les consommateurs de produits Ferrero ne souhaitent pas d’OGM. Cette position implique des coûts supérieurs pour garantir l’absence d’OGM dans nos produits.
Nous imposons à nos fournisseurs des filières non OGM. Cela implique aussi des contrôles tout au long de la filière de production depuis les champs jusqu’à nos usines. Par exemple pour la lécithine de soja, chaque lot est analysé avant son expédition et lors de sa réception soit par un laboratoire externe accrédité, soit par un laboratoire interne afin de garantir l’absence d’OGM.”

Qu’en est-il réellement ? Comme le dit Greenpeace : “Les fabricants qui font des efforts ont tout intérêt à le faire savoir”. Le fait que Ferrero n’ait pas donné de réponse sur son produit à Greenpeace reste pour le moins suspicieux.

Articles similaires :

Sources principales :

8 commentaires

  • je trouve sa agaçant de nous envouter de toutes ces saveurs artificielles alors que le naturel au contraire de toute cette nature modifier peu nous apporter suffisamment en quantité.

  • pas de colorants ni conservateur espece de gros menteur!!!!! ferrero
    nutella = poison
    petit dejeuner pas du tout equilibrée car aliment trop acidifiant
    jus d’orange acide!
    nutella acide
    lait acide
    les industriels s’enrichissent sur la santé des gens ,surtout celle des enfants !!!

    • recette pate a tartiner maison pour deux pers

      4 carres de chocolat noir fondu + 4 c a soupe de puree de noisette ( marque jean herve boutique bio )
      + 1 c a cafe de sirop d agave

  • dans les biocop il ya une pate a tartiner encore meilleurs que le nutella !
    avec une meilleurs composition
    voici le nom (chekenut ,noisette,cacao )trop bon !!!
    le nutella beurk ! une tartine d’huile puis de sucre avec un arriere gout trop de sucre blanc qui arrache la bouche ,normal car il arrive en premier dans la liste des ingredient

  • Le Nutella n’est pas nécessaire à la survie, on peut très bien s’en passer.
    Ceux qui continuent d’en consommer c’est parce qu’ils le veulent bien, je vais pas les plaindre !
    De plus, on est matraqué d’informations au sujet de la toxicité de la bouffe industrielle, peu de gens peuvent nier ne pas avoir été informés au moins une fois dans leur vie, donc si les gens continuent de s’empoisoner en connaissance de cause, c’est leur problème !

Réagir