Actualité Année 2011 Mars

Décédée après avoir mangé dans un kebab ?

Après la mort d’un adolescent ayant mangé dans un Quick à Avignon, voici une adolescente de 16 ans décédée suite à une intoxication alimentaire à Chartres le lundi 7 mars. Il est possible que le repas pris dans un kebab de la ville en soit la cause.

La belle soeur de la victime a été également hospitalisée et souffrait des mêmes symptômes (nausées, maux de tête et vomissements). Elles avaient en commun deux repas : un chez un ami et un autre dans un kebab cinq jours plus tôt.

L’autopsie de mercredi après-midi a révélé que « la victime avait subi un choc multi-viscéral et que le décès faisait suite à une intoxication alimentaire » rapporte Philippe Peyroux, procureur de la République de Chartres.

Le kebab a été fermé suite à des contrôles par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui ont révélé « des normes d’hygiène insuffisantes et de nombreuses anomalies ».  Des prélèvement ont été faits dans l’établissement mais également chez la personne où les deux adolescentes avaient mangé afin de les comparer à ceux de l’autopsie.

Le procureur de la République affirme que « nous ne sommes pas en mesure d’établir un lien vérifié sur le plan médical et biologique entre le décès de la jeune femme et les conditions d’hygiène du restaurant » et ajoute que « si un lien était établi, je saisirais un juge d’instruction pour homicide involontaire ».

La mère de la victime est convaincue que le repas au kebab est à l’origine de son intoxication, a relevé RTL.

L’UFC-Que Choisir dénonce quant à lui « le laxisme du Gouvernement ». « Combien de morts faudra-t-il encore avant que la formation à l’hygiène des professionnels ne devienne obligatoire ? » s’interroge l’association qui demande également que les effectifs des services de contrôle soient augmentés.

Sur le même sujet :

Mort après avoir mangé chez Quick ?

2 commentaires

Réagir