Actualité Année 2011 Mai

Concombres : la France n’est-elle plus épargnée ?

Les ministères de l’Économie, de la Santé et de l’Agriculture ont annoncé samedi qu’il y avait trois cas suspects de décelés en France. Ces personnes revenaient d’un séjour en Allemagne, pays le plus touché par la contamination.

Sans rapport avec un lot contaminé découvert dans l’Ouest de la France

Un lot de concombres originaires d’Espagne, considéré comme suspect, a subit une demande de retrait dans le Morbihan. D’après Europe 1, la répression des fraudes (DGCCRF) a ordonné le retrait du lot de 600kg de concombres arrivé chez un grossiste le 12 mai. Cependant aucun retour n’a été fait, ce qui laisse présager que tous les concombres ont été consommés ! Après une durée de 10 jours, équivalente à la période d’incubation, aucun cas n’a été signalé.

Selon les autorités, il n’y a aucun lien entre ces concombres et les personnes contaminées. Le gouvernement se veut rassurant et le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, mets en garde contre toute « forme d’affolement ». Il est rappelé qu’en se lavant les mains avant de manipuler les légumes et en lavant bien les légumes, sans pour autant les faire cuire, on limite l’exposition aux bactéries.

Des analyses sont toujours en cours

En Espagne, des analyses sont faites sur des échantillons issus d’exploitations en Andalousie où des concombres contaminés ont été décelés par les autorités allemandes. Les premiers résultats sont attendus pour lundi. Pendant ce temps, l’Allemagne continue à faire des tests pour savoir si la contamination a eu lieu pendant le transport ou pendant le stockage des légumes.

La plus importante épidémie jamais recensée

En Suède, le CEPCM (Centre Européen pour la Prévention et le Contrôle des Maladies) affirme qu’il s’agit de « l’une des plus importantes épidémies de STEC/SHU (syndrome hémolytique et urémique) jamais recensées à travers le monde et de la plus importante épidémie de ce type en Allemagne », rapporte Ouest France.

Carte du nombre de personnes contaminées par BFMTV.com

Article similaire :

Sources principales :

Réagir