Actualité Année 2011 Mai

Ronald McDonald sur la sellette ?

Mercredi dernier, 550 médecins et professionnels de la santé aux États-Unis ont publié une lettre ouverte à l’encontre de McDonald’s. La pétition a été donnée la veille de la réunion annuelle des actionnaires et dirigeants de McDonald’s à Chicago. Ils veulent que la multinationale abandonne sa mascotte emblématique : Ronald McDonald. Leur souhait est également de voir disparaitre les petits jouets qui accompagnent les Happy Meals, menus pour enfants qui, à l’image des autres menus, proposent une nourriture trop grasse, trop salée et trop sucrée.

« Arrêtez de rendre malade la prochaine génération […] il est temps de mettre à la retraite Ronald et vos campagnes marketing ciblant les enfants », s’exclame le Dr. Steven Rothschild. C’est cette stratégie marketing très poussée de McDonald’s qui est à l’origine de son succès planétaire. « Bien que l’American Academy of Pediatrics juge votre politique de marketing comme “intrinsèquement trompeuse pour les enfants de moins de 8 ans”, vous continuez à l’utiliser comme moteur pour faire croître votre entreprise », peut-on lire dans le communiqué. Il faut savoir que la firme dépense chaque année la modique somme de deux milliards de dollars pour la publicité !

Les jeunes enfants sont le cœur de cible du géant du fast-food, c’est la catégorie la plus sensible et la plus manipulable. Rendre attractif les repas déséquilibrés, par un clown et par des petits cadeaux dans les menus, permet de fidéliser les enfants dès le plus jeune âge afin que plus grands, ils puissent retrouver le chemin de leur fast-food favori !

Cette campagne, menée par l’association Corporate Accountability International, fait parler d’elle et divise les opinions. Pourquoi rejeter la faute sur McDonald’s alors que les parents sont tout aussi responsables du lieu où ils emmènent leurs enfants manger ? Certaines personnes voient cette idée d’un mauvais œil alors que d’autres saluent cette initiative.

Le groupe a réagi dans un communiqué au titre pour le moins explicite : « Ronald McDonald n’est pas près de partir » et rétorque que « Ronald est un ambassadeur au service du bien et délivre aux enfants des messages importants sur la sécurité, l’apprentissage de la lecture et un mode de vie équilibré et actif » et ajoute : « Nous servons de la nourriture de haute qualité [!], et nos Happy Meals proposent du choix et de la variété dans des portions adaptées aux enfants. Les parents nous disent apprécier les choix offerts par les Happy Meals ».

Articles similaires :

Source principale :

http://lettertomcdonalds.org/

2 commentaires

  • je vous lis avec un certain sourire! facile d’accuser ronald, tant qu’a faire accusons les dieux de la souffrance du monde! sinon on peux aussi prendre ses responsabilité et ne pas y aller, si je te vend la mort pour tes enfants dans une jolie boite tu l’achètes pour leur faire plaisir? les clients le savent tous et s’ils veulent aller à la morgue, qu’ils y aillent. mon fils m’a demandé d’y aller je lui ai expliqué le pourquoi de mon refus et lui ai proposé du fait maison et ça passe tout seul. évidement le gout est différent et faut mâcher, c’est sur que c’est pas a la portée de tous le monde de mâcher correctement .
    arrêter de vous prendre pour des moutons et devenez juste des humains…

Réagir