Articles Ingrédient culinaire

Gâteaux, bonbons : alerte sur les nanoparticules

Gâteaux bonbons aux nanoparticules de dioxyde de titane

Les nanoparticules sont aujourd’hui partout (crèmes solaires, maquillage, voitures, réfrigérateurs, etc.) et font de plus en plus partie des ingrédients des aliments que nous consommons. Mais sommes-nous toujours au courant de leur présence dans les aliments ? Est-ce que les nanoparticules sont dangereuses pour la santé ?

Nanoparticules et nanomatériaux

Nous avions fait, il y a quelques années, une étude sur les nanomatériaux et nous avions soulevé la question de savoir si ceux-ci étaient dangereux ou non. Nous avons à présent quelques éléments de réponse supplémentaires.

Pour rappel les nanomatériaux, ou nanoparticules, sont des éléments dont le diamètre est inférieur à 100 nanomètres. Pour les produire, il faut réduire certains matériaux tels que l’argent, le silicium, l’oxyde de titane en nanoparticules. À cette échelle, ceux-ci présentent de nouvelles propriétés intéressantes pour l’industrie. Ils permettent notamment d’agir sur la couleur, le goût, la texture ou l’odeur d’un aliment.

Pour les desserts, bonbons, etc., le dioxyde titane (le colorant E171) permet d’optimiser l’aspect blanchissant pour les glaçages et enrobages et aide également à empêcher l’oxygène et l’humidité d’altérer le produit.

Il existe également d’autres nanoparticules comme par exemple l’Hydroxyde de fer (le colorant E172) ou encore le Dioxyde de silicium (l’antiagglomérant E551).

Chercheur en nanoparticules

100 % des produits testés contenaient des nanoparticules !

60 Millions de consommateurs a mené l’enquête sur 18 produits sucrés (bonbons, gâteaux et desserts glacés) susceptibles de contenir sous forme nano-particulaire du dioxyde de titane (E171). L’enquête a révélé que 100 % des produits testés en contenaient !

La mention “nano” aurait donc dû figurer sur leurs étiquettes, conformément au règlement européen Inco. Or, tel n’est pas le cas. Soit les marques ignorent cette présence dans les ingrédients qu’elles utilisent, soit elles nient le problème…

Exemples de concentration de nanoparticules dans la quantité totale du E171 :

  • Gâteaux glacés Monoprix Gourmet : 100 %
  • Choco-mix Oreo de la marque Milka : 10 %
  • M&M’s : 20 %
  • Napolitain de Lu : 12 %

Quel serait le danger des nanoparticules ?

À cause de leur petite taille, les nanoparticules peuvent franchir les barrières de protection de notre organisme et c’est là où se situerait le danger. Ces nanoparticules franchissent toutes les barrières physiologiques et organes (intestin, peau, cœur, foetus…) et s’accumulent dans le foie et dans le cerveau.

Une étude alarmante sur les rats

L’ANSES a émis un avis plutôt alarmant sur le dioxyde de titane suite à une étude menée par l’INRA publiée en janvier 2017 qui a duré quatre ans. Cette étude montre que l’additif alimentaire E171 (constitué à 45 % de nanoparticules soit l’équivalent de ce que l’homme peut ingérer) pénètre la paroi de l’intestin du rat et provoque une baisse de son système immunitaire.

Les rats ont été exposés de façon orale à cette substance pendant 100 jours. Les chercheurs constatent que le système immunitaire est “atteint” au bout d’une semaine et que “c’est au bout de 100 jours que l’on commence à voir se dessiner des effets toxiques chez l’animal”.

Les résultats de cette expérience ont montré que 40 % des rats présentaient des lésions pré-cancéreuses dans le côlon à la fin de l’expérience.

Qu’en est-il des risques pour l’homme en général et l’enfant en particulier ? D’autres études sont actuellement en cours et les suspicions continuent d’augmenter autour des nanoparticules.

L’ONG Agir pour l’Environnement incitait déjà en 2016 à appliquer le principe de précaution (comme pour le Bisphénol A ou les OGM) et a établi une liste de plus de 300 produits alimentaires contenant ou pouvant contenir des nanoparticules dangereuses pour la santé : Mais où se cachent les nanoparticules ?

Retrouvez également la liste avec les différents additifs alimentaires comprenant un indice de toxicité : Les additifs alimentaires

Pour en savoir plus sur les nanomatériaux : Les nanomatériaux sont-ils dangereux ?

Les dangers des nanoparticules de dioxyde de titane (E171) utilisés dans l’alimentation :

Sources :

Réagir