Articles Boissons

Carafes filtrantes : un danger pour la santé ?

carafes-filtrantes

En 2008 il s’est vendu 1,5 millions de carafes filtrantes. Réel phénomène de société, nombreuses sont les familles en France qui ont opté pour cette solution qui permets de filtrer l’eau du robinet. Environ 15% des foyers en sont équipés à l’heure actuelle. La marque allemande, Brita, est le leader incontestable détenant 90% des parts de marché du secteur.

Le succès de ces carafes est dû à plusieurs facteurs :

1) Le marketing

Selon le syndicat qui défend l’industrie de l’embouteillage, Brita consacrerait 10% de son chiffre d’affaires au marketing, ce qui est énorme. La marque ne cache pas qu’elle accorde beaucoup d’importance à la publicité pour mieux se faire connaitre des consommateurs et mieux mettre en valeur ses produits.

2) Des « atouts » mis en avant

La carafe filtrante est « plus pratique » selon la marque car il n’est plus nécessaire de transporter les bouteilles d’eau, elle est plus « économique » car le prix au litre est fortement réduit et pour finir, plus écologique car la production de déchets est moindre.

Il faut cependant savoir nuancer ces atouts. En effet, l’eau du robinet est encore plus pratique car est disponible immédiatement (quelques minutes d’attente sont nécessaires pour que l’eau soit filtrée par une carafe). L’eau du robinet est encore plus économique car une carafe coûte en moyenne de 20 € à 50 € et les cartouches, à changer tous les mois, en moyenne 7 €. L’eau du robinet est également bien-sûr plus écologique car elle est dépourvue de tout « emballage » jetable (cf. cartouches que l’on jette tous les mois).

Le principal argument de vente est leur capacité à filtrer l’eau afin de la rendre « meilleure ». Et c’est sur ce point que le bât blesse.

Le député des Alpes-Maritimes, madame Marland-Militello a demandé au ministre de la santé et des sports qu’une enquête sur les carafes filtrantes soit menée. Nous lisons dans la réponse de Roselyne Bachelot que « l’utilisation des carafes filtrantes ne fait aujourd’hui l’objet d’aucune recommandation par le ministère chargé de la santé, l’eau du réseau public devant déjà être conforme aux exigences de qualité réglementaires ». Nous lisons également, non sans une certaine surprise, que des « relargages de substances toxiques ou indésirables dans l’eau consommée [issue de carafes filtrantes] sont possibles » lors d’un usage intensif ou lorsque les cartouches ne sont pas changées dans les délais.

De son coté, Nathalie Davoisne, du C.I EAU (Centre d’Information de l’Eau) affirme « préférer l’eau filtrée à l’eau du robinet, c’est avant tout une affaire de goût. Le filtrage n’améliore pas la qualité de l’eau du robinet, cette eau est soumise à de multiples contrôles et est parfaitement potable. Mais si l’on choisit d’acheter une carafe Brita il faut absolument penser à changer les filtres, sinon il peut y avoir un risque sanitaire ».

Qu’en est-il réellement ?

L’association de consommateurs Que Choisir a fait une étude sur 7 carafes filtrantes neuves en laboratoire et a également étudié celles qui sont utilisées chaque jour dans une trentaine de familles. Le rédacteur en chef de l’association, Jean-Paul Geai, a apporté les conclusions début mai 2010 à France-Info.

Résultats en laboratoire :

  • La suppression du goût du chlore est réelle. En revanche il faut savoir que vous aurez le même résultat, et ce de manière totalement gratuite, en laissant pendant une heure une carafe d’eau au réfrigérateur.
  • 6 carafes sur 7 ont une « certaine efficacité » pour diminuer les teneurs en plomb (à moins de 10 microgrammes par litre), lorsqu’elles sont neuves. D’après Jean-Paul Geai il faut relativiser ces résultats car les canalisations en plomb sont de plus en plus rares. En 2013 une norme prévoit que le taux de plomb soit en dessous de 10 µg/L d’eau.
  • Les carafes sont par contre totalement inefficaces pour supprimer les nitrates.
  • « L’efficacité des carafes filtrantes est très moyenne » pour éliminer les pesticides (ici le glyphosate a été recherché car c’est un des pesticides les plus utilisés).
  • Les carafes se vantent toutes de réduire le calcaire. M. Geai affirme que « la réduction du calcaire est réelle mais modeste ». En revanche il ajoute que ce que les carafes appellent calcaire est en réalité du calcium, élément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Des études estiment que l’eau que nous buvons représente 20% des apports en calcium par jour. Il est donc totalement ridicule de vouloir le supprimer de l’eau.
  • Les cartouches qui utilisent également des sels d’argent pour la filtration en relarguent dans l’eau. Selon Que Choisir même si « les doses sont faibles » pourquoi devrait-on en retrouver après filtration alors qu’au départ ce métal n’est pas présent dans l’eau du robinet ?

Résultats chez les particuliers :

L’association nous alerte que « là, c’est la catastrophe » et affirme que « l’analyse de l’eau filtrée par ces carafes chez une trentaine de familles donne des résultats pires que l’eau du robinet avant filtration ». Le plomb, les nitrates, le calcaire, les pesticides, les micro-organismes, le relargage d’argent, sont tous retrouvés dans de plus grandes proportions. « Au final les résultats sont désastreux pour l’eau filtrée » conclue Que Choisir.

Il existe plusieurs raison à cela. Il faut manipuler la carafe avec énormément de précaution (hygiène des mains, etc.) sans quoi les microbes peuvent considérablement se multiplier (surtout à l’air ambiant). Il faut de plus être très rigoureux avec le remplacement des cartouches ce qui peut, au bout d’un certain temps, devenir fastidieux et coûteux ou tout simplement être oublié.

Sources Principales :

Articles similaires :

Notre eau est polluée et toxique

L’eau en bouteille est-elle dangereuse ?


77 commentaires

  • Le document le plus complet et le plus lisible pour s’y retrouver dans la jungle des préconisations en matière de filtration : « Le petit guide de l’eau filtrée » disponible sur le web ou dans les magasins Biocoop

    • Désolé de vous décevoir, cet article ne parle que de l’osmose inverse et ne parle pas de toute l’eau rejeté, de la maintenance, du risque de pannes et du fait que ce ne soit valable que pour un seul point d’eau.

  • Il n’y à pas de secret, je pense que pour avoir une eau zéro défaut de filtration , c’est l’osmose inverse qui ai recommandé . Il faudrait une aide des pouvoir public pour cela car cela coute chère

    • Bonjour dima 😉
      Enfin quelqu’un qui réagit intelligemment ! Effectivement, si vous voulez boire de l’eau « pure », alors l’osmose inverse est un système de purification de l’eau contenant des matières en solution par un système de filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d’eau. Quand aux laves-linge, cafetière, bouilloire et autres le vinaigre blanc est excellent pas besoin de beaucoup 10 ml suffisent amplement pour chaque nettoyage. Maintenant le prix d’un osmoseur n’est pas donné, mais si on veut la qualité aujourd’hui il faut en payer le prix !
      Plus d’infos ici :http://www.lami-france.fr/faq.php

  • bonjour
    moi je suis sportif en moyen 10h par semaine et ais besoin de boire bcp pour l’imiter crampes et courbature(2L/jours),je buvais de l’eau bouteil du robinet,mais jamais d’eau filtré.un ami me conseil une carafe brita economie et meilleur gout de l’eau sa retire plein de movaise chose de l’eau.ok j’en achete une bizarement depuis je fais bcp de crampes de courbatures pourtant je bois toujours 2L d’eau par jours,mais 2L d’eau filtré.cela fait 2 semaines que j’ais arreter l’eau filtré miracle plus de crampes ni de courbatures.
    l’eau filtré ne doit pas etre si bonne que ca pour notre organisme!

    • Tout a fait. L’eau du robinet contient du calcium (responsable du calcaire également) que le filtre élimine. Conséquence : plus de crampes par non élimination des toxines, simplement par manque de calcium.

  • Pour ma part, j’utilise une carafe filtrante uniquement pour l’usage de ma cafetière expresso et j’en suis plus que satisfait. En effet, je n’ai plus aucun dépôt ni d’encrassement calcaire (peut être calcium…) de cette dernière. Alors qu’auparavant j’utisais pas loin d’une bouteille de vinaigre blanc par mois pour le détartrage.

  • La question du chlore qui est un irritant ne devrait pas n’être qu’une affaire de goût. Le chlore ingéré régulièrement a des effets non anodins. Il est important de consommer une eau débarassée du chlore (et non pas débarrassée du goût du chlore). Pour ma part, j’ai investi dans un système de transformation de l’eau haut de gamme (forcément plus onéreux que les Brita). Quand l’eau a retrouvé une qualité d’aliment (en non de déchet aseptisé et désodorisé), on a plaisir à en consommer davantage sans se forcer, y compris les enfants. Question santé et aussi question économie, c’est un choix que je ne regrette pas.

    • Bonjour Fred,
      J’en ai l’eau à la bouche !
      Quel est l’investissement qui permet à « un système de transformation de l’eau haut de gamme » (sic).
      Merci Fred’eau.

      • Osmose inverse, carafe filtrante, fontaine à poser sur un plan de travail. Toutes ces solutions demandent de l’entretien, des consommables et ce n’est valable que pour un seul point d’eau. Perso, nous avons opté pour un système qui traite la problématique à la source, c’est à dire au point d’arrivée de l’eau de la maison.
        Maintenant, toute notre maison est protégé du calcaire, l’eau est de qualité d’eau de source à tous nos points d’eau et nous ne nous posons plus de questions. Cela reste simple est efficace.

  • Boire de l’eau: essentiel (même si un bon verre de vin de temps en temps…)
    Donc, à peu près 3 possibilités, liées aussi àvotre usage (eau directe ou thé et café…)
    1) Eau du robinet : potable avec goût de chlore et pas mal de calcaire pour entartrer vos appareils ménagers
    2) Eau en bouteille : « pure » pour certaines avec pas mal de calcium, donc de calcaire pas géniale pour vos machines à café et bouilloires (à défaut d’être aussi cresus pour se faire son thé à l’eau en bouteille…) des coûts de transport importants en terme d’impact sur l’environnement pour arriver depuis la zone de production…
    3) Eau filtrée: apporte un certain confort et une « alternative » gustatif (chlore) et visule (calcaire). Ce n’est pas la solution miracle mais le rapport qualité-prix et l’impact environnemental sont corrects. Pour l’aspect « dangereux », je suis circonspect: j’utilise depuis 15 ans de l’eau filtrée sans modération et hormis des problèmes de ménisque de gros sportif: no problem!!! Quand à l’hygiène, c’est sûr que si on ne se lave pas les mains en sortant des toilettes, c’est certainement valable en termes de bactéries pour une carafe mais aussi pour tout le reste! Qui nettoie son frigo tous les mois? ne cherchez pas plus loin.

  • Il y a quelques année, une société française s’est penchée sur la problématique de la qualité de l’eau et a réussie à solidariser sous forme stable des nano particules d’argent pur sur du charbon fritté. Favorisant ainsi la longévité et la performance de la filtration tout en évitant la prolifération des bactéries (avec les propriétés bactéricides de l’argent). C’est une découverte liée aux recherches du CNRS, de Pierre-Gilles De Gennes (prix Nobel de physique en 1991) et de l’inventeur du système Hervé Gallion en 1992.
    Ce système donne entièrement satisfaction pour la filtration de toute l’eau d’une habitation…
    A découvrir donc, cela évitera les carafes et les filtres pour la douche !
    source : http://www.eauepure.com

    • J’ai failli acheter ce truc attiré par le prix peu élevé une petite bouteille filtrante, heureusement j’ai vu qu’il fallait remplacer le filtre toute les semaines 1.5 € pour une efficacité aléatoire et un risque de contamination bactérienne en prime , c’est dissuasif .
      Heureusemnt grace aux témoignages ici je sais qu’il y a d’autres moyens de se faire pigeonner .

    • Merci Loïc Sallet pour cette intervention… Il reste que l’on tourne en rond sur votre site (c’est bien vous qu’on voit en photo ?) sans jamais avoir la moindre bribe d’information sur ce fameux procédé miracle. Bref, c’est loin d’être transparent comme de l’eau pure.

  • bonjour,
    merci cet article est quand même utile. Affaire de goût en somme et de propreté bien sûr. quant à moi, je filtre l’eau pour ma bouilloire ou ma machine à café, je pense qu’il est en effet préférable de boire l’eau du robinet surtout que notre commune n’a que de l’eau de source.

  • A 50 ans j’ai l’air et la forme d’une personne de 40 ans je n’ai bu toute ma vie que de l’eau en bouteille sauf depuis 2 ans où je consommais plus d’eau du robinet. Résultat, le calcaire en suspension n’étant pas assimilé, j’ai fait un mini calcul biliaire qui a migré et coincé ma descente de bile d’où jaunisse grave et opération…
    Prouvez moi que ce n’est pas dû à l’eau calcaire?

    • Les calculs biliaires n ont rien à voir avec l eau calcaire .ce sont des calculs contenus dans la vésicule biliaire qui migrent et qui bouchent les voies billiaires . la composition est faites de l amalgame de structures de cholesterol , de sels de calcium , d acide et de pigments biliaires.

      • Bonjour Yodalina,

        Bien sur que les calculs biliaires qui sont à base de sels de calcium sont une des conséquences du calcaire dans l’eau… Le Calcaire est du carbonate de calcium!!! Son absorption ne se fait par le corps mais demande à celui-ci de fournir des ions calciums pour annuler les effets du calcaire… Ces ions forment des sels qui se retrouvent dans les calculs biliaires!!!
        Belle journée

  • L’Organisation Mondiale de l’Eau  » WQA » a édicté les normes considérées à ce jours comme celles de l’ « Eau idéale ». J’utilise un filtre qui bénéfice du label « médaille d’Or » de cet organisme, car les analyses démontrent qu’il dépasse les normes officialisées. je suis à votre disposition pour toute information. L’industrialisation et le mépris de l’être humain pour cet élément le plus vital à l’homme, justifie d’un soin particulier pour la consommer et un respect, dans le vie de tous les jours, pour la protéger. Merci. Alain. +32496256133.

  • Bonjour,
    Vous trouverez à cette adresse « ch4service.fr » une sélection de simples solutions pour la filtration et une réflexion sur les procédés de purification.
    Bien cordialement

Réagir