Carafes filtrantes : un danger pour la santé ?

En 2008 il s’est vendu 1,5 millions de carafes filtrantes. Réel phénomène de société, nombreuses sont les familles en France qui ont opté pour cette solution qui permets de filtrer l’eau du robinet. Environ 15% des foyers en sont équipés à l’heure actuelle. La marque allemande, Brita, est le leader incontestable détenant 90% des parts de marché du secteur.

Le succès de ces carafes est dû à plusieurs facteurs :

1) Le marketing

Selon le syndicat qui défend l’industrie de l’embouteillage, Brita consacrerait 10% de son chiffre d’affaires au marketing, ce qui est énorme. La marque ne cache pas qu’elle accorde beaucoup d’importance à la publicité pour mieux se faire connaitre des consommateurs et mieux mettre en valeur ses produits.

2) Des « atouts » mis en avant

La carafe filtrante est « plus pratique » selon la marque car il n’est plus nécessaire de transporter les bouteilles d’eau, elle est plus « économique » car le prix au litre est fortement réduit et pour finir, plus écologique car la production de déchets est moindre.

Il faut cependant savoir nuancer ces atouts. En effet, l’eau du robinet est encore plus pratique car est disponible immédiatement (quelques minutes d’attente sont nécessaires pour que l’eau soit filtrée par une carafe). L’eau du robinet est encore plus économique car une carafe coûte en moyenne de 20 € à 50 € et les cartouches, à changer tous les mois, en moyenne 7 €. L’eau du robinet est également bien-sûr plus écologique car elle est dépourvue de tout « emballage » jetable (cf. cartouches que l’on jette tous les mois).

Le principal argument de vente est leur capacité à filtrer l’eau afin de la rendre « meilleure ». Et c’est sur ce point que le bât blesse.

Le député des Alpes-Maritimes, madame Marland-Militello a demandé au ministre de la santé et des sports qu’une enquête sur les carafes filtrantes soit menée. Nous lisons dans la réponse de Roselyne Bachelot que « l’utilisation des carafes filtrantes ne fait aujourd’hui l’objet d’aucune recommandation par le ministère chargé de la santé, l’eau du réseau public devant déjà être conforme aux exigences de qualité réglementaires ». Nous lisons également, non sans une certaine surprise, que des « relargages de substances toxiques ou indésirables dans l’eau consommée [issue de carafes filtrantes] sont possibles » lors d’un usage intensif ou lorsque les cartouches ne sont pas changées dans les délais.

De son coté, Nathalie Davoisne, du C.I EAU (Centre d’Information de l’Eau) affirme « préférer l’eau filtrée à l’eau du robinet, c’est avant tout une affaire de goût. Le filtrage n’améliore pas la qualité de l’eau du robinet, cette eau est soumise à de multiples contrôles et est parfaitement potable. Mais si l’on choisit d’acheter une carafe Brita il faut absolument penser à changer les filtres, sinon il peut y avoir un risque sanitaire ».

Qu’en est-il réellement ?

L’association de consommateurs Que Choisir a fait une étude sur 7 carafes filtrantes neuves en laboratoire et a également étudié celles qui sont utilisées chaque jour dans une trentaine de familles. Le rédacteur en chef de l’association, Jean-Paul Geai, a apporté les conclusions début mai 2010 à France-Info.

Résultats en laboratoire :

  • La suppression du goût du chlore est réelle. En revanche il faut savoir que vous aurez le même résultat, et ce de manière totalement gratuite, en laissant pendant une heure une carafe d’eau au réfrigérateur.
  • 6 carafes sur 7 ont une « certaine efficacité » pour diminuer les teneurs en plomb (à moins de 10 microgrammes par litre), lorsqu’elles sont neuves. D’après Jean-Paul Geai il faut relativiser ces résultats car les canalisations en plomb sont de plus en plus rares. En 2013 une norme prévoit que le taux de plomb soit en dessous de 10 µg/L d’eau.
  • Les carafes sont par contre totalement inefficaces pour supprimer les nitrates.
  • « L’efficacité des carafes filtrantes est très moyenne » pour éliminer les pesticides (ici le glyphosate a été recherché car c’est un des pesticides les plus utilisés).
  • Les carafes se vantent toutes de réduire le calcaire. M. Geai affirme que « la réduction du calcaire est réelle mais modeste ». En revanche il ajoute que ce que les carafes appellent calcaire est en réalité du calcium, élément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Des études estiment que l’eau que nous buvons représente 20% des apports en calcium par jour. Il est donc totalement ridicule de vouloir le supprimer de l’eau.
  • Les cartouches qui utilisent également des sels d’argent pour la filtration en relarguent dans l’eau. Selon Que Choisir même si « les doses sont faibles » pourquoi devrait-on en retrouver après filtration alors qu’au départ ce métal n’est pas présent dans l’eau du robinet ?

Résultats chez les particuliers :

L’association nous alerte que « là, c’est la catastrophe » et affirme que « l’analyse de l’eau filtrée par ces carafes chez une trentaine de familles donne des résultats pires que l’eau du robinet avant filtration ». Le plomb, les nitrates, le calcaire, les pesticides, les micro-organismes, le relargage d’argent, sont tous retrouvés dans de plus grandes proportions. « Au final les résultats sont désastreux pour l’eau filtrée » conclue Que Choisir.

Il existe plusieurs raison à cela. Il faut manipuler la carafe avec énormément de précaution (hygiène des mains, etc.) sans quoi les microbes peuvent considérablement se multiplier (surtout à l’air ambiant). Il faut de plus être très rigoureux avec le remplacement des cartouches ce qui peut, au bout d’un certain temps, devenir fastidieux et coûteux ou tout simplement être oublié.

Sources Principales :

Articles similaires :

Notre eau est polluée et toxique

L’eau en bouteille est-elle dangereuse ?




Mots-clés : , , , , , , , , , ,

54 réactions sur “Carafes filtrantes : un danger pour la santé ?”

  1. Antoine dit :

    Je suis assez circonspect face à cet article. Entre les bouts d’articles de « Que choisir » sans aucun contexte, et des comparaisons entre le sel d’argent et l’alluminum qui sont deux choses n’ayant rien à voir, je me demande vraiment si ces filtres Brita présente un danger …

  2. nono dit :

    alors qu’est-ce qu’il faut choisir?? les bouteilles d’eau ne sont plus recommandées à cause des composants du plastique, quelle est la meilleure solution??nous ne savons plus

  3. Phoebus dit :

    Bonjour,

    Brita consacrerait 10% de son chiffre d’affaires au marketing. C’est possible, bien que je voie peu de pubs pour cette marque. Est-ce beaucoup, je n’en sais rien.

    Néanmoins face à la puissance publicitaire des eaux en bouteilles, le marketing de Brita doit sûrement faire pâle figure. Ce reproche venant d’une fédération des producteurs d’eau en bouteille, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité !

    Ceci dit, les risques qui sont évoqués par Que Choisir sont sûrement réels. Je possède une carafe filtrante, non pour éliminer le gout du chlore, qui disparaît effectivement assez vite, mais celui du calcaire, qui ne disparaît pas lui, après une heure. Fraîche, cela passe encore, mais reposée et à température ambiante, mon eau de robinet est infâme. Même le chien préfère la Brita chez nous !

    Alors que faut-il faire effectivement ?

    Du coup, je me demande bien ce qu’il faut faire.

  4. Brigitte dit :

    Pour ma part, le coût et l’impact environnemental des bouteilles d’eau minérale que j’achetais chaque mois me posaient de plus en plus de problème. Sans parler de l’encombrement à la maison ! Je me demandais si je n’allais pas m’équiper d’une carafe filtrante… mais très sceptique en raison du bisphénol, du plastique et du coût mensuel des filtres … j’ai trouvé sur internet un site http://www.fontaine-filtrante-stefani.com qui proposait des filtres contenant de l’argent colloïdal : Il élimine un grand nombre de bactéries pathogènes y compris des souches résistantes aux antibiotiques (E.coli par exemple) ainsi que bon nombre de virus, de métaux lourds, d’hydrocarbures et de parasites. L’argent est la meilleure arme contre les microbes ! Cela a été prouvé et testé par la Direction de la Santé et du Développement Social. De plus il y a un avantage financier… Le filtre est à changer seulement tous les 6 mois (15 euros). La fontaine filtrante à eau quant à elle peut durer 25 ans, et elle est très jolie (style provençal … dans une cuisine c’est le top) ! Adieu les carafes en plastique !

  5. Jérôme dit :

    Merci à Brigitte qui n’a pas la délicatesse d’indiquer qu’elle fait la promotion éhontée de sa fontaine filtrante…
    Du vrai « publireportage ». A croire qu’elle y travaille…
    On voit bien madame michue, pardon madame brigitte trônant devant sa fontaine…

  6. Sylvie dit :

    Bonjour,

    Sujet très interresant,merci pour l’article.

    Meme si brigitte travaille pour ces fontaine peut importe, elle partage l’information ce qui est le but de nos échanges … N’oublions pas que tout ce qui est ‘anti conso » est toujours dénigré et c’est bien domage…

    Je voulais aussi parler d’un filtre durable qui supprime toutes ces contraintes (filtres à changer, bactéries etc) et qui apportent d’autres avantages mais je vais plutot vous laisser une adresse pour ne pas me faire accuser de Publireportage : http://www.hyeco.fr .

    Voilà vous avez l’info à vous de juger.

  7. Madame Chose dit :

    Bonjour,

    D’accord pour la question des emballages, mais pour les autres arguments présents dans cet article, il en est peu qui tiennent vraiment la route.

    Concernant le calcaire, j’ai fait un test qui ne trompe pas… avec un bol d’eau. Au bout de quelques semaines de remplissage de ce bol, une couche énorme de calcaire devait être supprimée avec du vinaigre; depuis que j’ai cette carafe, plus r-i-e-n. C’est donc réel… et non «modeste».

    Si vous affirmez que Brita ne réduit pas la dose de plomb dans l’eau du robinet «parce qu’il y a beaucoup moins de système en plomb qu’auparavant…» cherchez la cohérence du propos ;-)

    Sans vouloir paraître désagréable, je crois que ce site est un site commercial, ce qui m’invite déjà à prendre un peu de distance vis-à-vis de ce qui y est écrit.

    Enfin, je rejoins Nono sur le fait que l’on ne sait plus sur quel pied danser depuis cette valse effrénée de paranoïa que de pareils articles posent sur les épaules des gens: un jour, ceci est très bon, un autre jour on vous dit le contraire. La perfection n’est pas de ce monde, il est temps que l’on s’y fasse…

    Bonne journée aux Briteux et aux autres aussi ;-)

    • F. Boyat dit :

      Bonjour,

      Comme mentionné dans l’article : »En revanche [...] ce que les carafes appellent calcaire est en réalité du calcium, élément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Des études estiment que l’eau que nous buvons représente 20% des apports en calcium par jour. Il est donc totalement ridicule de vouloir le supprimer de l’eau. » Après, chacun est bien-sur libre d’avoir sa propre opinion.

      En revanche ce site n’est pas du tout « commercial » comme vous le dites. Le but de ce site Internet n’est pas du tout de générer un revenu mais plutôt de partager une information que nous estimons importante.
      En mettant en avant les défauts des carafes filtrantes et des bouteilles d’eau (ici) que souhaiterions-nous commercialiser ? Jusqu’à preuve du contraire nous ne faisons l’apologie d’aucun produit.
      Chaque article dans ce site est une synthèse se basant sur des études (ici QueChoisir) dont les références sont mentionnées en bas de page.

      Pour répondre à la dernière partie de votre commentaire et à la question que se pose « Nono », il est vrai qu’il n’existe pour l’eau, à notre connaissance, pas d’idéal en terme de qualité. Les bouteilles, les carafes et l’eau du robinet ont malheureusement tous leurs défauts.
      Nous ne manquerons pas d’épiloguer à nouveau sur ces sujets si de nouvelles études sont portées à notre connaissance !

      Bien cordialement,

      • Audrey dit :

        Ce qui me dérange c’est qu’il est question d’une étude scientifique mais que personne n’est cité.
        J’aimerai lire l’article scientifique, résultat de cette étude afin de pouvoir juger de sa validité.

        Les test ont-ils été faits sur des échantillons suffisants ? Qu’en est-il des témoins ? Quel type de carafe est testé ? etc etc…

        Je pense qu’on ne peux pas simplement dire « une étude scientifique à été réalisée et montre que… » sans donner les noms des scientifiques en question et un lien vers l’article !

        • Noé dit :

          Avez-vous eu des réponses quant à la source de l’étude scientifique menée ?

          Il me paraît intéressant de vérifier la fiabilité de cette étude via les personnes qui ont mené ces recherches.

  8. bilou dit :

    L’eau embouteillée est partout en ce moment, et je dois admettre que c’est pratique. Malheureusement, c’est terrible sur l’environnement. Tout ce que le plastique, tous ces camions d’expédition et de transport, juste pour quelque chose qui vient dès la sortie de votre robinet.
    Eh bien, si vous n’êtes pas un fan de l’eau du robinet, jetez un coup d’oeil sur les purificateurs d’eau Stéfani. Ils vous donneront l’eau au même goût que celle en bouteille, mais sont beaucoup moins chers, et beaucoup plus écologiques. Les filtres à eau Stéfani sont une façon plus naturelle de purifier l’eau. Les filtres Stéfani sont en céramique et contiennent du charbon actif. Le charbon actif permet d’éliminer le chlore, les bactéries, le plomb, virus, champignons, et bien plus encore. La fontaine filtrante Stefani est écologique et 100% naturelle. De haute qualité, elle est conçue à partir de matériaux naturels.

  9. DA54 dit :

    Sans être un grand scientifique j’ai des bases techniques raisonnables et je suis surpris par la capacité de beaucoup ( article initial et lecteurs ) à utiliser des arguments imprécis voire même un peu faux pour justifier leurs convictions .

    L’eau distribuée est sauf exception potable donc sans danger significatif pour la santé ce qui veut pas dire qu’elle est bonne au gout et on peut admettre qu’une filtration sur charbon active élimine les produits à l’origine des gouts et odeurs désagréables . On peut aussi rappeler que c’est la dose qui fait le poison et que souvent (mais pas toujours) certains produits réputés dangereux ne le sont pas en faible quantité ( et même quelquefois au contraire ) Donc par exemple il n’est peut-être pas très utile d’enlever le plomb si il n’y a très peu . Mais on peut très bien vouloir plus de précaution contre d’éventuelles pollutions

    Il est à peu près avéré que l’eau en bouteille coute plus et utilise plus de matière et énergie que les carafes et celles ci plus que la consommation directe
    Je pense que l’on peut aussi accepter qu’une carafe mal utilisée puisse se contaminer par des bactéries ou autres mais je ne vois pas comment elle pourrait apporter plomb, nitrates, calcaire et pesticides sans les avoir au moins prélevé sur l’eau lors d’usages antérieurs.

    Enfin il me semble que le calcium aux doses présentes dans l’eau est sauf exception nécessaire et bénéfique pour la santé même si il entartre nos machines surtout avec l’eau chaude .

    Conclusion : l’article me parait globalement assez juste sauf sur le dernier paragraphe qui est suffisamment imprécis pour paraitre tendancieux et j’apprécie beaucoup la citation de Mme Natalie Davoisne qui parait de fort bon sens et laisse à chacun son choix.

  10. Ndup dit :

    D’accord avec DA54, notamment sur: « Je pense que l’on peut aussi accepter qu’une carafe mal utilisée puisse se contaminer par des bactéries ou autres mais je ne vois pas comment elle pourrait apporter plomb, nitrates, calcaire et pesticides sans les avoir au moins prélevé sur l’eau lors d’usages antérieurs. »
    Là, c’est plus l’immaculée conception, c’est l’immaculée contamination…

    Et concernant l’histoire du calcaire: calcium ou pas calcium, en fonction des régions, il y a des eaux plus ou moins dures.  » Des études estiment que l’eau que nous buvons représente 20% des apports en calcium par jour.  » une moyenne encore une fois. Dans certaines régions d’eau peu dure, on ne verra pas trop la différence avec ou sans carafe, dans des régions d’eau trés dure, là, on voit nettement la différence. Ensuite, entre ceux qui boivent un verre d’eau par jour et ceux qui en boivent 2l… cet argument sur le calcium me semble un peu flou.

    • jim93 dit :

      bonjour Ndup & DA54,
      je me risque a une explication pour : « je ne vois pas comment elle pourrait apporter plomb, nitrates, calcaire et pesticides sans les avoir au moins prélevé sur l’eau lors d’usages antérieurs »
      parfaitement d’accord avec vous, cependant je pense que l’auteur de l’article souligne plus le fait que si effectivement ces matieres, plomb, nitrates, calcaire et pesticides, sont bien arrivées par l’eau qui a été filtré (du robinet), elles ne sont plus absorbées progressivement (en cas de mauvais entretien du filtre), mais massivement par l’organisme, d’ou le danger !!! (de la meme facon que certaines substances necessaires (vitamine D par ex) peuvent provoquer des intoxication en cas d’exces (http://dico-vitamines.com/vitamines-liposolubles/vitamine-d-calciferol/)

      sur le calcaire : composé de calcium et de magnésium. je pense que les 20% (subjectifs) sont calculé sur la base de 1.5l d’eau par jour ce qui est la recommandation journalière, sur une dureté moyenne nationale.
      comme souvent pour les chiffres établis sur une « moyenne » cela reste assez flou, j’en conviens !!
      sachant tout de meme que l’eau du robinet n’est plus considérée comme réelement potable au dela de 1.5 gramme des sels minéraux pour 1l d’eau et qu’une eau trés dure (40°TH), ne contient « que » 400grs de calcaire pour 1000l d’eau soit : 0.4 grammes / litres, est donc sans risque pour la santé !

  11. Zazazeone dit :

    Bonjour,

    Mon cas Perso : on m’a offert une britax je m en suis servi pendant 3 mois maxi. Je suis tombée malade syndromes méningés m avait on dit, analyses, prises de sang, cultures etc….. , rien au bout de deux jours plus de symptômes. Quelque mois après re symptômes méningés re analyses prises de sang cultures et la ponction lombaire ! Bref Plus rien on repart repos puis au bout de quelque mois on retombe dedans……. Point fait avec médecin : qu est ce qui a changé dans votre vie habitudes alimentaires objets lieux etc…. Oui la britax ? Et bien oui j arrête de suite ( c était il y a 4-5ans) depuis plus rien donc les conclusions ? Plus de britax !

  12. [...] Ensuite, les filtres à eau fleurissent depuis quelques années dans les supermarchés, par exemple sous la forme de carafes filtrantes. Elles ont pour but de débarrasser l’eau de ses impuretés et fonctionnent à l’aide de filtres rechargeables qu’il faut changer régulièrement. Le filtrage directement au robinet est également une possibilité mais qui reste encore onéreux ! Les carafes filtrantes, malgré les arguments mis en avant au niveau du chlore ou des pesticides, sont pourtant de qualité inégale, et le plus souvent médiocre. [...]

  13. delatre dit :

    Bonjour, pour répondre aux messages postés, la seule solution qui a été ennoncée comme étant de grande qualité est l’achat d’eau embouteillée en verre mais c’est du grand luxe hors de prix. C’est là la seule protection de qualité totale afin qu’elle puisse garder ses vertus et ne pas être contaminée lors de son transport. Encore faille t il que l’eau de départ soit à la hauteur de l’attente.

  14. delastel dit :

    Moi je ne supporte pas l’eau du robinet, à chaque fois que j’en boit, je fais de l’ aérophagie et j’ai des douleurs au ventre pendant au minimum 4 heures! si par la même occasion quelqu’un pourrait me renseigner à ce sujet, de quel composant provient l’ intolérance de mon organisme à l’eau du robinet? j’ai donc pris l’ habitude de boire de l’eau filtrée, et durant ma grossesse, j’ai eu des crampes musculaires sévères car j’étais en déficit de magnésium. Alors je sais maintenant que l’on trouve du calcium dans l’eau du robinet, mais du magnésium? et si les carafes filtrent le plomb, ce qui est peut être la cause de mon intolérance, car l’eau filtré ne me pose pas de problème, n’est elle pas capable de filtrer le calcium et le magnésium qui sont plus qu’essentiels à notre alimentation! bref, après de belles douleurs musculaires étant enceinte et ne tolérant pas l’eau du robinet, tampis s’il faut s’ embêter mais moi je ne jure plus que par l’eau en bouteille!

  15. Raoul dit :

    C’est le bât qui blesse et non le « bas ». Arrêtez de massacrer l’orthographe ! Merci.

  16. Personnellement, je suis un fervent utilisateur des carafes filtrantes. J’ai d’ailleurs écrit un article spécifique à ce sujet sur mon site « Comme Robinson dans la crise ». Il est évident qu’il y a une bonne manière de l’utiliser et l’article ci-dessus rappelle les points essentiels.
    Que choisir ? dit des âneries en affirmant que dans l’eau filtré il y a plus de tout ce qui était censé être supprimé. A moins que dans leur labo, ils croient encore à la génération spontanée… J’espère que le lobbie de l’eau n’est pas là derrière…
    Les tests effectués par 60 millions de consommateurs (en 2011 je crois) étaient nettement plus favorables. Ils pointaient bien sûr ce que nous savons depuis longtemps : les nitrates ne sont pas filtrés, l’efficacité sur le calcaire est bonne au début mais chute très rapidement. Par contre 60 millions reconnaissait une certaine efficacité sur les métaux lourds. Quant aux pesticides, ils n’ont pas fait de mesure. Mais ont sait que le charbon actif utilisé dans toutes les cartouches est très efficace sur un large spectre de polluants. Que choisir ? constate une efficacité moyenne sur les pesticides ? C’est sûrement vrai, car les cartouches sont de dimensions modestes et l’eau passe vite à travers. Mais c’est toujours bon à prendre non ? Surtout que l’eau filtrée coûte beaucoup moins cher que de l’eau en bouteille… Personnellement, je filtre deux fois.
    Une approche détaillée de toutes ces questions sur cette page :
    http://robinson-dans-la-crise.franceserv.com/faire-son-eau…-de-source.html

  17. J-C Langlois dit :

    RPZ la carafe bleue elle c’est un truc d’ANCIEN sîSï

  18. J-C Langlois dit :

    Un ours dans la classe vie sur une ile de tahiti

  19. Jean-Pignon75 dit :

    Dis donc, tu te crois marant?? Retourne jouer à la marelle petit kikoolol.
    Cordialement
    Jean-Pignon de Paris

  20. Filoute dit :

    Bonjour à tous,
    Mon commentaire pourra vous faire sourire, mais pour ma part je suis intéressée par l’obtention d’une eau sans chlore et sans calcaire, non pas pour la boire mais… pour mes cheveux :)
    C’est sur un registre esthétique mais néanmoins important pour beaucoup de gens (femmes?) je pense.
    Je voyage beaucoup et je remarque immanquablement que mes cheveux revivent lorsque je les lave avec l’eau plus douce de villes étrangères.
    L’économie sur les différents soins capillaires hors de prix (qui en plus n’ont pas de réel effet) pourrait être énorme.

    Selon vous, est-ce que les inconvénients cités ici sur les éléments filtrés et rajoutés en trop dans l’eau par les carafes filtrantes pourrait poser problème pour les cheveux ?

    • kim dit :

      Bonjour,

      Si vous souhaitez vous lavez les cheveux avec une brita, ça ne posera pas de problème à vos cheveux mais ça ne changera rien non plus!

      Les cheveux sont plus doux lorsqu’ils sont lavé dans une eau douce, donc une eau qui contient peu de calcaire. La brita n’est pas vraiment la solution à ce problème…

      Les gens qui investissent dans un adouciseur d’eau par exemple, constate un effet reel sur leur peau et leur cheveux : ils sont tout doux ! Et c’est juste parce qu’un adoucisseur enleve la majorité du calcaire de l’eau.
      Bref, la Brita c’est juste de la merdouille marketing qui se charge au bout de 3 semaine et qui enleve que le gout et l’odeur. C’est du vent.

      Si vraiment cela vous interesse, renseignez vous sur des adoucisseur d’eau. Mais de grace, n’achetez pas les 1er prix car les produits viennent de chine et ne sont pas fiable. On a des très bons spécialiste de l’eau en France (avec des produits français) Mais faut bien chercher… ^^

      Si vous cherchez d’autres info, mes parents se sont fait installer et je connais un peu du coup.

      Cordialement, Kim

      • Biochman dit :

        les adoucisseur d’eau sont des échangeurs d’ions divalent ils enlèvent donc plus que le calcaire, ils enlèvent le calcium. l’eau que l’on boit représente environs 20% de l’apport journalier en calcium alors mieux vaut boire de l’eau en bouteille si vous utilisés des adoucisseurs…

  21. Berthe33 dit :

    Sur le site français BRITA, il n’est nullement mis en avant que l’utilisation de leur carafe filtrante apporte un bénéfice à la santé de leurs clients.
    « Vous et votre famille disposez d’un ingrédient idéal pour la préparation de boissons chaudes aromatiques comme le thé ou le café et pour la cuisson de vos aliments. Celle-ci est également bénéfique pour vos appareils ménagers puisqu’elle les protège du calcaire. »

    BRITA ne promeut qu’un intérêt gustatif et l’allongement de la durée de vie des bouilloires et des fers à repasser. Il est conseillé d’utiliser l’eau filtrée pour des préparations chaudes (thé, café, plats cuisinés) car la majeure partie des bactéries sont détruites à 62°C. Pas conseillé pour l’apéro!

    • berthe33 dit :

      Sur le site français BRITA, il est indiqué comment conserver au mieux l’eau filtrée BRITA :

      « Votre carafe BRITA contenant de l’eau filtrée se conserve idéalement ans un endroit frais, par exemple au réfrigérateur. Protégez la carafe des rayons du soleil et utilisez l’eau filtrée dans un délai d’1 à 2 jours. »

      Pour imiter l’exemple donné, je ne vois pas d’autre endroit qu’une cave fraîche et sombre. Qui veut déguster le cru BRITA ?

  22. Vincent dit :

    Je suis tombé sur cet article en cherchant un moyen de filtrer le chlore de l’eau du robinet, excusez-moi si j’ai du mal à comprendre votre conclusion:
    Le plomb, les nitrates, le calcaire, les pesticides, la microbiologie, le relargage d’argent, sont tous retrouvés dans de plus grandes proportions. « Au final les résultats sont désastreux pour l’eau filtrée »

    Est-ce que vous voulez dire par là que les cartouches des carafes filtrantes contiendraient du plomb, des nitrates, du calcaire, des pesticides? Comment une eau filtrée pourrait-elles contenir plus de tous ces produits après avoir été filtrée? Je ne comprend pas

  23. Teleben dit :

    Bonjour, je souhaite savoir si l’eau filtrée en carafe permet de boire en voyage de l’eau dont la potabilité n’est pas assurée ( en général j’achète de l’eau capsulée)

    Merci
    Salutations

  24. bcbg dit :

    bonjour a tous concernant le magnesium et autres elements,du meme genre ,contenus dans l’eau ne sont pas assimilables par le corps, il faut
    passer par les plantes pour que ce soit assimilable

    cordialement

  25. Biochman dit :

    Bonjour,
    Je suis en fin d’étude de biochimie et biologie moléculaire.
    Je suis toujours étonné de la masse d’informations bidons que l’on peut retrouver sur internet, cette étude fait partie des plus gros fake qu’on peut y trouver.
    Connaissant la composition des filtre Brita (résine échangeuse d’ions et charbon actif en grande partie) je peux affirmer qu’il est impossible que la quantité de nitrates et de pesticides soit plus importante à la sortie qu’a l’entrée du filtre (vous remarquerez qu’aucun lien donné comme ressource ne confirme cette affirmation) quand a la quantité de micro-organismes (et non de microbiologie qui veut dire l’étude des micro-organismes), je ne suis pas un spécialiste dans ce domaine là mais il me parait peut probable que si le filtre relargue de l’argent (qui est une sorte d’antibiotique) la quantité de micro-organisme soit plus importante en sortie du filtre.
    Cordialement
    Biochman

  26. gbpointu dit :

    que pensez des carafes filtrantes Kyso, qui elle se disent écologiques et fabriquées en France?

    revue « saveur de juin 2013″ page 22

    merci de m’éclairer.

    le pointu.

  27. OLIVAUX dit :

    Le document le plus complet et le plus lisible pour s’y retrouver dans la jungle des préconisations en matière de filtration : « Le petit guide de l’eau filtrée » disponible sur le web ou dans les magasins Biocoop

  28. dima dit :

    Il n’y à pas de secret, je pense que pour avoir une eau zéro défaut de filtration , c’est l’osmose inverse qui ai recommandé . Il faudrait une aide des pouvoir public pour cela car cela coute chère

    • Munier dit :

      Bonjour dima ;-)
      Enfin quelqu’un qui réagit intelligemment ! Effectivement, si vous voulez boire de l’eau « pure », alors l’osmose inverse est un système de purification de l’eau contenant des matières en solution par un système de filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d’eau. Quand aux laves-linge, cafetière, bouilloire et autres le vinaigre blanc est excellent pas besoin de beaucoup 10 ml suffisent amplement pour chaque nettoyage. Maintenant le prix d’un osmoseur n’est pas donné, mais si on veut la qualité aujourd’hui il faut en payer le prix !
      Plus d’infos ici :http://www.lami-france.fr/faq.php

  29. raphael dit :

    bonjour
    moi je suis sportif en moyen 10h par semaine et ais besoin de boire bcp pour l’imiter crampes et courbature(2L/jours),je buvais de l’eau bouteil du robinet,mais jamais d’eau filtré.un ami me conseil une carafe brita economie et meilleur gout de l’eau sa retire plein de movaise chose de l’eau.ok j’en achete une bizarement depuis je fais bcp de crampes de courbatures pourtant je bois toujours 2L d’eau par jours,mais 2L d’eau filtré.cela fait 2 semaines que j’ais arreter l’eau filtré miracle plus de crampes ni de courbatures.
    l’eau filtré ne doit pas etre si bonne que ca pour notre organisme!

  30. Vlad dit :

    Pour ma part, j’utilise une carafe filtrante uniquement pour l’usage de ma cafetière expresso et j’en suis plus que satisfait. En effet, je n’ai plus aucun dépôt ni d’encrassement calcaire (peut être calcium…) de cette dernière. Alors qu’auparavant j’utisais pas loin d’une bouteille de vinaigre blanc par mois pour le détartrage.

  31. Fred dit :

    La question du chlore qui est un irritant ne devrait pas n’être qu’une affaire de goût. Le chlore ingéré régulièrement a des effets non anodins. Il est important de consommer une eau débarassée du chlore (et non pas débarrassée du goût du chlore). Pour ma part, j’ai investi dans un système de transformation de l’eau haut de gamme (forcément plus onéreux que les Brita). Quand l’eau a retrouvé une qualité d’aliment (en non de déchet aseptisé et désodorisé), on a plaisir à en consommer davantage sans se forcer, y compris les enfants. Question santé et aussi question économie, c’est un choix que je ne regrette pas.

    • EV13007 dit :

      Bonjour Fred,
      J’en ai l’eau à la bouche !
      Quel est l’investissement qui permet à « un système de transformation de l’eau haut de gamme » (sic).
      Merci Fred’eau.

  32. NIVEAU dit :

    Boire de l’eau: essentiel (même si un bon verre de vin de temps en temps…)
    Donc, à peu près 3 possibilités, liées aussi àvotre usage (eau directe ou thé et café…)
    1) Eau du robinet : potable avec goût de chlore et pas mal de calcaire pour entartrer vos appareils ménagers
    2) Eau en bouteille : « pure » pour certaines avec pas mal de calcium, donc de calcaire pas géniale pour vos machines à café et bouilloires (à défaut d’être aussi cresus pour se faire son thé à l’eau en bouteille…) des coûts de transport importants en terme d’impact sur l’environnement pour arriver depuis la zone de production…
    3) Eau filtrée: apporte un certain confort et une « alternative » gustatif (chlore) et visule (calcaire). Ce n’est pas la solution miracle mais le rapport qualité-prix et l’impact environnemental sont corrects. Pour l’aspect « dangereux », je suis circonspect: j’utilise depuis 15 ans de l’eau filtrée sans modération et hormis des problèmes de ménisque de gros sportif: no problem!!! Quand à l’hygiène, c’est sûr que si on ne se lave pas les mains en sortant des toilettes, c’est certainement valable en termes de bactéries pour une carafe mais aussi pour tout le reste! Qui nettoie son frigo tous les mois? ne cherchez pas plus loin.

  33. Loïc SALLET dit :

    Il y a quelques année, une société française s’est penchée sur la problématique de la qualité de l’eau et a réussie à solidariser sous forme stable des nano particules d’argent pur sur du charbon fritté. Favorisant ainsi la longévité et la performance de la filtration tout en évitant la prolifération des bactéries (avec les propriétés bactéricides de l’argent). C’est une découverte liée aux recherches du CNRS, de Pierre-Gilles De Gennes (prix Nobel de physique en 1991) et de l’inventeur du système Hervé Gallion en 1992.
    Ce système donne entièrement satisfaction pour la filtration de toute l’eau d’une habitation…
    A découvrir donc, cela évitera les carafes et les filtres pour la douche !
    source : http://www.eauepure.com

    • ruffa dit :

      J’ai failli acheter ce truc attiré par le prix peu élevé une petite bouteille filtrante, heureusement j’ai vu qu’il fallait remplacer le filtre toute les semaines 1.5 € pour une efficacité aléatoire et un risque de contamination bactérienne en prime , c’est dissuasif .
      Heureusemnt grace aux témoignages ici je sais qu’il y a d’autres moyens de se faire pigeonner .

    • DAMEE dit :

      Merci Loïc Sallet pour cette intervention… Il reste que l’on tourne en rond sur votre site (c’est bien vous qu’on voit en photo ?) sans jamais avoir la moindre bribe d’information sur ce fameux procédé miracle. Bref, c’est loin d’être transparent comme de l’eau pure.

  34. Galimata dit :

    bonjour,
    merci cet article est quand même utile. Affaire de goût en somme et de propreté bien sûr. quant à moi, je filtre l’eau pour ma bouilloire ou ma machine à café, je pense qu’il est en effet préférable de boire l’eau du robinet surtout que notre commune n’a que de l’eau de source.

Réagissez